Emetophobie ou ma peur irrationnel du vomi.

! Article très long !

 

Avant de vous parler de mon expérience je vais d’abord vous faire par de mes recherches sur le net au fil du temps et des années, des termes techniques Etc..

 

 

Alors l’émétophobie qu’est ce que c’est ? 

 

 

”  L’émétophobie désigne une intense peur de vomir, de se sentir nauséeux, voir ou entendre un autre individu vomir, ou se voir vomir. Un individu émétophobe peut souffrir d’un ou plusieurs de ces cas. Ils peuvent également avoir peur de voir quelqu’un qui se sent nauséeux ou si quelqu’un d’autre a déjà vomi. Comme pour toute phobie, ces peurs peuvent ne pas être expliquées, mais elles sont présentes et réelles. L’émétophobie n’est pas limitée à l’âge ni à la maturité. Il existe des cas d’émétophobie chez l’enfant, l’adolescence et également chez l’adulte “

 

” L’émétophobie est une des phobies les plus courantes, répertoriées en troisième position par le national Health Service Britannique, derrière la phobie sociale et l’agoraphobie. Et pourtant, c’est aussi l’une des moins connues ” 

 

Mon expérience : 

Je ne sais pas du tout quand cette phobie a débuté. Du plus loin que je me souvienne j’ai toujours eu très peur de vomir. Je me rappelle aussi parfaitement chaque fois ou j’ai vomi. Dès l’école maternelle je me rappelle des ” crises de panique ” lorsque je sentais la nausée arriver. A ce moment je pensais que tout le monde était comme moi. En grandissant je me suis aperçu que je ne supportais absolument pas la vue du vomi ou entendre quelqu’un être malade. Les plats que je mangeais et qui ” ressortait ” à cause d’une gastro par exemple ne sont plus jamais re rentré dans ma bouche.

( c’est pour vous dire à quel point je suis aller très loin ! ) 

 

 

Mon adolescence a était rythmé par les premières crises de panique. Je ne contrôlais plus rien. Le stress me donner des nausées et la nausée me faisait paniquer. Foutu cercle vicieux ! J’ai dû arrêter très jeune les études à cause de ça d’ailleurs. Impossible de rentrer dans ses salles de classe pleines de microbes. Mes copines ou copain à l’époque s’en moquaient totalement. Vous savez les gens qui viennent vous faire la bise et qui vous dise juste après ” au fait j’ai vomi toute la nuit “. Merci pour ton partage de microbe ça fait toujours plaisir ! S’enchaîner ensuite des jours et des jours de panique ou au moindre bruit de ventre je stressais. D’ailleurs je pense m’être inventé plusieurs pseudos gastro. Ma vie était tout simplement horrible. Je me lavais les mains au moins 10 fois par jour, j’avais toujours à coté de moi du gel hydroalcoolique. Il est arrivé un moment ou je ne sortais plus de chez moi. J’avais développé tellement d’angoisse a cause de cette phobie que j’étais constamment nauséeuse. Je ne mangeais presque plus de peur d’être malade. Je vous ferais d’ailleurs bientôt un article sur l’anorexie mentale. Après les repas je comptais les heures pour être sure d’avoir digéré et de ne pas vomir. La nuit me faisait encore plus peur que la journée.; Cette peur atroce de me réveiller en étant malade. Je préférais passer des nuits blanches pour être sur de ne pas vomir. Complètement aberrant me dirait vous et pourtant c’était mon quotidien durant des années. 

 

A 16 ans je suis tombée enceinte de mon petit garçon et bizarrement les nausées ne m’ont pas fait peur. Je n’en ai quasiment jamais eu d’ailleurs. Mais à la naissance de mon fils j’ai développé mon actuelle anxiété généralisée. Peur en permanence que mon fils vomisse. Certaines femmes ont la chance de savoir gérer leurs enfants quand ils sont malades, moi non. Clairement, soyons honnête, quand mon fils vomi; je pleure, je fuis de la pièce et je n’arrive plus à l’approcher. Ça ne dure jamais bien longtemps pour lui heureusement mais moi ça me dure des jours. Désinfecter à chaque fois les toilettes aux javel mais aussi les poignets de portes et tout objets qu’il aurait pu toucher. Je jeûne trois jours pour être sur de ne rien avoir à vomir. 

 

Autre anecdote qui va en faire sourire plus d’un, arriver la période d’hiver, dés que je suis à l’extérieur j’ai soit des gants soit de longues manches pour éviter le contact de mes mains avec les poignets de portes, les chariots des supermarchés …  Pathétique ! Je le sais

 

Mais cette phobie comme bien d’autre d’ailleurs est incontrôlable, totalement irrationnelle . Je ne sais pas pourquoi j’en suis atteinte, je ne sais même pas pourquoi celle-ci c’est déclenché. 

 

Si vous avez cliqué sur cet article pensant y trouver des solutions, je suis désolé mais non. Je suis malheureusement toujours émétophobe et je pense que je le serais toujours. J’apprends au fil du temps à gérer, ses nausées de stress qui ne me font jamais vomir. Mais je ne gère pas du tout mon petit garçon. En période d’hiver et d’école je passe des nuits blanches à être sûr qu’il va vomir. 

 

Je ne peux vous apporter aucune aide mais sachez que nous sommes nombreux, beaucoup plus que vous ne le pensez à être phobique du vomi. Ce n’est pas une honte, a chacun sa peur. N’aillait pas peur de consulter des psys en tous genres ou essayer aussi des médecines traditionnelles qui marchent sur beaucoup de personnes.

Voilà pour mon expérience. J’espère qu’elle aura aidé des personnes à se sentir moins seuls et peut-être moins “bêtes “.

Et vous avez vous des peurs, des phobies ?

14 Comments

  1. Alors moi j’ai peur de vomir aussi, mais pas à ce point. En fait c’est juste sur le moment, où j’ai peur de vomir mon caca. Désolée c’est gore mais bon, voilà, c’est juste ça qui me fait peur !!!
    Ça vient d’une anecdote, une amie de la tante de la meilleure amie de ma soeur (tu suis ?) a eu un cancer et vomissait ses selles. Du coup, ça m’a un peu dégoûtée du vomi (et de la maladie).
    Bon heureusement, je sais qu’en étant en bonne santé, je ne risque pas grand chose, mais cette histoire m’avait quand même traumatisée sur le moment.

    Sinon, si les gens autour de moi sont nauséeux, ça ne me dérange pas, une fois dans le bus j’étais assise à côté d’une fille qui avait envie de vomir et qui faisait des bruits, je lui ai dit que la seule chose que je demandais c’était qu’elle ne me gerbe pas dessus lol 😛 Elle n’arrêtait pas de s’excuser pour ses bruits, mais la pauvre elle n’y était pour rien, elle était vraiment pas bien, elle contrôlait plus rien. Heureusement que je n’ai pas le mal des transports ;)))

  2. Céline

    Bravo pour ce récit et le courage que vous avez eu !
    Je suis certaine que nous avons toutes des phobies, des peurs…. En parler doit nous aider à y faire face.
    Moi j’ai aussi une phobie, plutôt deux phobies : sont elles liées ? J’ai la peur des ascenseurs je préfère monter 6 étages à pieds que prendre un ascensuer. Et j’ai aussi très peur de la foule, des queues : faire la queue aux caisses d’un super marché avec des personnes devant moi me donne des sieurs froides, je transpire, j’ai la tête qui tourne …..

      • Céline

        Merci à vous aussi.
        Vous avez bien raison mais pas facile à gérer tous les jours. Surtout, pour moi, quand je suis avec les enfants à la queue du supermarché ! J’ai des gouttes de sueur sur le front, les mains genoux qui tremblent.
        Vous devez me trouver folle !!

          • Il ne faut surtout pas en avoir honte sinon la guérison ne se fera pas. Oui pour ma pare j’ai vu énormément de personnes.. Mais ce qui m’a le plus aider c’est une infirmière psy qui m’a fait parler et surtout parler avec moi ( pas comme les psy) la relaxation et surtout la méditation ! J’en parlerais dans un article bientôt. Je fais beaucoup moins de crises maintenant grâce à ça

          • Céline

            je devrais en faire la même chose mais faire le premier pas me fait peur.
            Bravo à vous ! Vous pouvez en être fière
            Et je trouve votre site super bien fait agréable à lire !

          • Céline

            je vous en prie.
            je suis très touchée et attirée par votre site qui est remarquablement bien fait. Tous les sujets son bien abordés, intéressants et documentés.
            Je suis concernée par plusieurs thématiques.
            Céline.

  3. Coucou, je ne voyais pas ça comme une phobie mais effectivement je te comprends ! Quand je vois quelqu’un vomir ou l’odeur, je vais vomir aussi c’est sur et certain ! Rien que d’y penser ça me rend nauséeuse Haha. Je vois que cette peur t’a beaucoup touché mais on est tous touché par quelque chose, il faut apprendre à vivre avec. Moi j’ai très peur de l’eau depuis petite après un accident. C’est un peu plus embêtant car il y a de l’eau partout haha

    Bisous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *