Terrorisme: Explications à mon fils 

Nous vivons aujourd’hui dans un monde ou malheureusement les attentats se font de plus en plus nombreux. 
Le 13 novembre 2015, mon fils qui était chez ses grands-parents, a malheureusement regardé en même temps qu’eux les actualités. Quand il est rentré à la maison, il m’a simplement expliqué que des méchants avaient fait du mal à des gentils. Malheureusement le lundi matin, devant l’école, se trouver des barrières mis en place par le niveau d’alerte maximale contre le terrorisme. Le soir il a fait une crise d’angoisse pensant que des méchants allez venir dans son école pour lui faire du mal. 

 

Il est très difficile en tant que parents de parler de cela a son enfant. Comment lui expliquer ses actes monstrueux ? Comment le rassurer alors que nous-mêmes nous nous sentons en insécurité ? Comment trouver les bons mots sans lui faire peur ? 

 

 

 

 

  • Conseil n°1Éviter de laisser vos enfants devant la télévision, devant des vidéos inquiétantes afin d’éviter les angoisses et les cauchemars inutiles

 

  • Conseil n°2 :  Si, par hasard vous trouvez votre enfant devant les actualités, coupez la télévision. Faite avec lui un jeu, type LEGO, et faites avec lui une reconstitution. Le but étant, de mettre en scène des méchants et des gentils où à la fin les gentils gagneront.

 

  • Conseil n°3 :  Si votre enfant est assez grand pour comprendre, lui expliquer avec des mots simples mais rassurants se qu’est le terrorisme. J’ai moi-même expliqué à mon fils qu’il existe des méchants dans ce monde qui prenait plaisir à faire du mal aux gentils. Je l’ai rassuré en lui disant que beaucoup de monde comme les gendarmes, la police, l’armée ainsi que les pompiers, mettaient tout en oeuvre pour assurer notre protection.

 

 

 

Il faut savoir que ce qui se passe en France est très inquiétant. Nous vivons sans cesse, nous parents, dans la peur. Nous devons donc trouver un équilibre, d’une part entre aider un enfant à se sentir en sécurité et de l’autre, reconnaître l’existence de la violence, du mal et du danger dans le monde. Mais, cela doit être fait de manière adaptée à la capacité de l’enfant à le comprendre. 

 

J’espère que mes conseils pourront vous être utiles. N’hésitez pas à me faire part de vos expériences dans les commentaires

 

A bientôt ! 

18 Comments

  1. Coucou,

    je n’ai pas encore d’enfants mais j’imagine bien la difficulté de leur expliquer tout ça (qui n’est déjà pas toujours simple à comprendre pour nous).

    Je suis du même avis que toi sur le fait que c’est mieux de ne pas les laisser devant la télé quand on diffuse ce genre d’infos, ils auront bien le temps de comprendre dans quel monde nous vivons quand ils seront plus grands!

  2. Valérie

    Bonjour Stéphanie
    Article bien écrit et intéressant.
    Je suis comme toi j’ai été confrontée aux mêmes problèmes. Pour moi, il faut expliquer aux petits enfants ce qui ces passé mais pas leur montrer la télévision ou les photos, ils risqueraient d’avoir peur. Il faut leur dire qiue nous sommes tristes car des méchants en ont tué d’autres, cela nous fait beaucoup de peine. Mais que nous parent, nous sommes la pour les protéger et que bien sur avec la police la gendarmerie les pompiers nous sommes protégés

  3. Déjà en tant qu adultes nous sommes choqués. Alors en tant qu’enfant innocent, je n’ose même pas imaginer le traumatisme. En tant que parents qui voit sont enfant souffrir ça a également un gros impact !! T’es conseils sont tout à fait juste et je m’en souviendrai le jour où ce sera à mon tour.
    Très bel article. Des bisous ♡

  4. Très intéressant et éclairant d’avoir ton point de vue de maman sur ces évènements et surtout ces petits conseils concrets. En espérant ne pas avoir cependant à les mettre trop souvent en pratique… 😦

  5. Amandine

    C’est un sujet très diffcile. Je suis d’accord avec ce que vous dites il faut en parler avec les enfants mais ne pas leur faire peur.
    Aujourd’hui nous sommes le 13 novembre, triste jour des attentats de Paris. Ayons toutes des pensées pour ces familles.
    Ma fille est née le 10 novembre, elle a 3 ans, et nous avons passé une belle journée pour ces 3 ans mais aujourdhui je suis un peu triste ave cette date horrible.

  6. Ambroisine

    Merci pour partager cet article.
    Je partage vos avis, je suis d’autant plus concernée puisque j’ai perdu une amie le 13 novembre

  7. Je ne suis pas maman moi-même, mais j’imagine que ce ne doit pas être simple de leur expliquer. Mais en tout cas, ne pas les laisser devant les infos, c’est une bonne idée ! Déjà moi je ne les regarde plus, je préfère me concentrer sur le positif 🙂 Merci pour l’article qui nous fait voir une autre perspective à laquelle on ne pense pas forcément lorsqu’on n’est pas parents !

  8. Coucou,

    Tes conseils sont très justes. Je suis psychologue et j’ai souvent eu cette question de posée. Le plus important est effectivement d’expliquer avec des mots simples. Normalement lorsqu’on parle de la mort on dit qu’on meurt quand on est vieux ou alors pour d’autres évènements (accidents, maladie..) ce qui est rare. Il est important de situer le terrorisme comme encore plus rare que tous ça.

    Des bisous

    Morgane
    http://www.fille-a-paillette.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *